La Baie des tortues de Bourail

LA BAIE DES TORTUES doit son nom au fait que c'est un des principaux lieux de reproduction des tortues grosses têtes en Nouvelle-Calédonie entre le mois de Novembre et Février. La baie se trouve en face de la passe de Gouaro qui donne un accès directe hors du lagon et laissant passer la houle du large avec tout ce que la mer peut transporter.

Elle est caractérisée par ses nombreux pins colonnaires qui s’entremêlent. La baignade y est interdite car elle peut y être dangereuse du fait de la puissance des vagues et de la houle.

a small shelter in the sand near a body of water
a small shelter in the sand near a body of water

Pour découvrir la baie des tortue, vous avez le choix entre plusieurs possibilités:

  1. Situation géographique

  2. Accès par la Roche Percée

  3. Accès par le sentier des 3 baies

  4. En voiture

  5. Vue d'en haut

  6. Aire Protégée de la Roche Percée

1.Situation géographique:

La baie des tortues sur trouve sur la côte Ouest de la Nouvelle-Calédonie sur la commune de bourail. Prendre la direction de Bourail et en arrivant sur la pont de la Néra au niveau de l’hôtel restaurant LA Néra prendre la direction de Poe et de la Roche Percée. Roulez environ 6km pour arriver à un croisement indiquant à gauche la direction de la roche percée et à droite direction la plage de Poe.

Si vous décidez d'aller à la baie des tortues à pieds, prenez direction de la Roche percée et sur votre droite vous légèrement en hauteur vous trouverez le parking.( lien Google Earth).

2.Accès par la Roche Percée:

A marée très basse uniquement vous pouvez atteindre la baie des tortues en prenant la passage/tunnel de la Roche percée. Avancez en direction du bonhomme et un fois le début du sentier dépassé prenez sur la droite au travers de la végétation afin de découvrir le tunnel de la Roche Percée. Un fois de l'autre coté passé sur la droite direction la baie des Tortues.

3.Accès par le sentier des 3 baies:

Depuis le parking PR2 suivre le sentier balisé pour passer sur les hauteurs au dessus du bonhomme, attention le départ est assez raide et peut vite être fatiguant,privilégié des chaussures fermés. Arrivé en haut traverser le chemin  ou aller voir le point de vue de notre dame des flots sur toute la baie.Continuer en  prenant le sentier qui descend vers la baie des tortues et commencer a admirer le paysage et les pins colonnaires.Le trajet jusqu'à la baie fait environ 500m pour un petit quart d'heure de marche  Cliquez ici pour avoir le lien Google Earth ou ici pour google maps

4. En voiture par la piste

une route puis une piste vous permettra de rejoindre directement le petit parking de la baie des tortues, l'acces se fait par une piste mais qui est bien entretenue donc même avec une voiture citadine l’accès se fait sans aucun soucis sauf par temps de pluie ou il vaut mieux y aller avec un SUV.

cliquer Ici pour avoir lien directement dans google maps ou ici pour le lien Google Earth

*l'utilisation d’aéronef de type drone est soumis à réglementation, il est recommandé de se renseigner auprès des autorités compétentes avant toute utilisation

5.Vue d'en haut via un vol en ULM ( voir article survol ULM ) ou avec un drone: la zone

Zone de survol de drone

L'aire protégé de la ROCHE PERCEE

La baie des tortue fait partie d'une aire protégé : toutes les informations se trouvent sur le site de la Province Sud.

Le site est classé : réserve naturelle (RN): aire protégée instituée en vue de permettre le maintien, la conservation, la réhabilitation d’espèces menacées, endémiques ou emblématiques, et la restauration, voire la reconstitution d’habitats. Certaines activités humaines compatibles avec ces objectifs de gestion peuvent y être menées.

La réglementation

Article 211-11 du code de l’environnement de la province Sud

La réserve naturelle est accessible au public et des aménagements légers peuvent y être réalisés aux fins d’éducation et de sensibilisation relatives aux espèces et aux habitats qu’elle abrite. Sont interdits sur toute l'étendue d’une réserve naturelle :

1° Les actes de nature à nuire ou à apporter des perturbations à la faune, à la flore ou aux habitats tels que notamment :

  • Troubler ou déranger volontairement des animaux, par quelque moyen que ce soit ;

  • Toute activité liée à la chasse ou à la pêche (sous réserve des dispositions spécifiques de certaines réserves naturelles) ;

  • Toute activité liée à une collecte ou un prélèvement de faune, flore, minéraux ou fossiles ;

  • Porter atteinte, détenir ou transporter, de quelque manière que ce soit, des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés quel que soit leur stade de développement ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles ;

  • Toute introduction d'espèces, sauvages ou domestiques, zoologiques -notamment les chiens - ou botaniques ;

  • Emporter en dehors de la réserve naturelle, mettre en vente, vendre ou acheter des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés, quel que soit leur stade de développement, ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles en provenance de la réserve naturelle ;

  • Tout nourrissage d’animaux terrestres ou marins ;

  • Tout abandon, dépôt, jet, déversement ou rejet de déchets, détritus ou tout produit de nature à nuire à la qualité de l’eau, du sol, de l’air ou du site ou à l’intégrité de la faune ou de la flore.

2° Les travaux tendant à modifier l'aspect du terrain, du paysage ou de la végétation tels que notamment

  • Toute activité forestière, agricole, industrielle ou minière ;

  • Tous travaux tendant à modifier l'aspect du site, à l'exception des travaux d'entretien normal ;

  • Tout feu en dehors de ceux cantonnés dans les aménagements publics destinés à cet effet et n’utilisant que le bois mis à disposition par les gestionnaires ;

  • Tout, signe, inscription ou dessin sur des pierres, arbres ou tout autre bien meuble ou immeuble.

Ces dispositions s’appliquent également aux réserves naturelles saisonnières.
Des dérogations à certaines de ces interdictions peuvent être autorisées par arrêté du président de l’assemblée de province.