L'ile aux canards

L'ilot Tenia se situe sur la commune de Boulouparis. Il fait parti des seuls ilots accessibles qui se trouve sur la barrière de corail de la Nouvelle-Calédonie. Réserve naturelle avec aménagement il est l'ilot parfait pour se détendre, profiter du lagon et de ses amis

1.Ou explorer les fond sous marin?

L'ile aux canards est un excellent endroit pour découvrir le lagon et ses habitants. Au niveau de l'arrivée des taxi boat se trouve un petit aménagement qui vous permettra d'aller dans l'eau sans vous faire mal aux pieds. Une fois dans l'eau vous pouvez profiter du sentier sous marin. Le sentier est matérialisé par 5 bouées blanches numérotée de 1 à 5  dans la zone 1.

Dans la zone 1 vous pourrez voir des coraux, des tortues, des raies aigles ou pastenagues et de nombreux poissons en tout genre. Je vous conseille de vous écarter un peu des bouées car les animaux peuvent être craintifs et naviguer plus au larges de celles ci.

La zone 2 est également un zone d'exploration mais plus aléatoire.

Bien évidement il est possible de se baigner tout autour de l'ilot, cependant le platier corallien empêche d'avoir un niveau d'eau très élevé. Lors de la marée basse il ne reste pas grand chose comme eau.

Un  service de location de palmes, masque et tuba est disponible sur l'ilot.

Le weekend vous pouvez également retrouver les bénévoles de l'aquarium du lagon pour vous sensibiliser au sentier et à écosystème.

2.Se promener: faire le tour de l’ilot.

L'ile aux canards est un petit ilot mais il est agréable d'y faire le tour.

Le tour fait environ 400m donc il se fait en quelques minutes; le temps d'observer les oiseaux depuis le petit pont de bois. L'ile étant recouverte de coraux morts pensez à proteger vos pieds même si la balade est rapide.

3.Aménagements de l’ilot

L'ile aux canards est aménagé avec transats, parasols, loveuse mais uniquement accessible si vous payez. Un tarif préférentiel sera applioqué pour les clients du taxi boat du gestionnaire de l'ile aux canards. Pour les autres il faudra payer plus cher ( voir section des prix plus bas dans la page. Hors de la partie avec transat et parasol l'ilot ne possede quasi pas d'espace à l'ombre et la palge est une plage de coraux donc pas vraiment agréable pour se poser avec une serviette ( pensez à prendre une natte).

Le restaurant, le snack et le bar sont ouvert à tous, il  y a également des toilettes sèches et vous pourrez également souvent y voir des sculptures ou des expositions d'art.

Tout les tarifs des equipements, du bar restaurant et snack et informations sur le site de https://www.ileauxcanards.nc/

  1. Comment se rendre à l'ile aux canards ?

L’accès à l'ilot est gratuit et ouvert toute l'année (sauf arrêté exceptionnel de la Province Sud ou de la mairie de Nouméa). Vous pouvez vous y rendre par vos propres moyens en bateau en partant des mise à l'eau ou alors depuis la plage de l'Anse Vat à la nage , en stand up paddle ou autre moyen de glisse. La traversée entre l'ile et la plage est d'environs 900 m mais de nombreux passage de bateaux peuvent rendre cela dangereux, n'oubliez pas de bien vous signaler.

Sinon vous avez le choix entre 2 compagnie de Taxi boat : celle qui gère l'ilot https://www.ileauxcanards.nc/  à 1500 XPF Aller retour par personne et vous bénéficier d'un prix reduit sur les locations de transat et parasols et une seconde navette: colleens excursions à 1000 XPF AR

Les 2 navettes font leur départ depuis la plage de l'anse vata  sur la plage du Rocher à la voile juste en contre bas du restaurant " Le fun ". Il y a des départs quasiment toutes les 10 min, pareil pour les retours

Les taxi boats depuis le Rocher à la voile sur la plage de l'Anse Vata( liste non exhaustive 02/03/2024 )

TAXI JAUNE ILE AU CANARD : Retrouver toutes les informations sur https://www.ileauxcanards.nc/activites/navette/ ou encore sur Facebook ou directement au +687 26 17 80 ou par e-mail à commercial@ileauxcanards.nc

Une aire de gestion durable des ressources (AGDR) est instituée en vue de permettre, dans le cadre d’une gestion active, de concilier la protection durable de certains caractères écologiques et de la diversité biologique et le développement d’activités compatibles avec cet objectif de protection durable.

Les aires de gestion durable des ressources doivent être dotées d’un plan de gestion, déterminant les mesures de protection, de sensibilisation, de mise en valeur et de développement durable à mettre en œuvre dans l’aire.

Les objectifs de gestion poursuivis dans une aire de gestion durable des ressources sont les suivants :

  • Assurer la protection et le maintien à long terme de la diversité biologique et des autres valeurs naturelles, culturelles ou paysagères des espaces considérés ;

  • Promouvoir des modes de gestion durables, notamment traditionnels ;

  • Protéger le capital de ressources naturelles contre toute forme d'aliénation engendrée par d’autres formes d'utilisations de l’espace susceptibles de porter préjudice à la diversité biologique de la région ;

  • Contribuer au développement économique local et aux activités de découvertes durables et de tourisme adaptées.

    La réglementation

    Article 211-13 du code de l’environnement de la province Sud

    Sont interdits sur toute l’étendue d’une aire de gestion durable des ressources :

  • Toute activité liée à la chasse ou à la pêche ;

  • À l’aide d’un véhicule ou non, l’abandon, le dépôt, le jet, le déversement ou le rejet de tout déchet, détritus ou produit de nature à nuire à la qualité de l’eau, du sol, de l’air ou du site ou à l’intégrité de la faune ou de la flore ;

  • Le fait de porter atteinte, détenir ou transporter, de quelque manière que ce soit, des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés quel que soit leur stade de développement ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles ;

  • Le fait d'introduire, à l’intérieur de l’aire protégée, des animaux ou des végétaux vivants, quel que soit leur stade de développement ;

  • Le fait de faire circuler toute espèce animale domestique ;

  • Le fait de troubler ou déranger volontairement des animaux, par quelque moyen que ce soit et notamment en les nourrissant ;

  • Le fait de réaliser des inscriptions, signes ou dessins sur des pierres, arbres ou tout autre bien meuble ou immeuble, à l’exception de toute opération effectuée à des fins de balisage ;

  • Le fait d’emporter en dehors de l’aire protégée, mettre en vente, vendre ou acheter des animaux non domestiques, des végétaux non cultivés, quel que soit leur stade de développement, ou des parties de ceux-ci, des minéraux ou des fossiles en provenance de l’aire protégée ;

  • Le fait d’allumer du feu en dehors des aménagements destinés à cet effet ;

  • Le fait de ne pas respecter les prescriptions dont peuvent être assorties les autorisations délivrées pour des travaux, constructions, installations ou aménagements ;

  • Le fait de se poser avec un engin motorisé en dehors des zones identifiées à cette fin sauf dérogation expresse accordée par arrêté du président de l’assemblée de province.

Des réglementations spécifiques à certaines AGDR peuvent être applicables.
Des dérogations à certaines de ces interdictions peuvent être autorisées par arrêté du président de l’assemblée de province.

Donné provenant du https://www.province-sud.nc/pandoreweb/app/aireProtegee/canard